27/10/2021
Pauline admirant Bilbo

Le choix de l’élevage et du chiot

Il est important de choisir élevage respectueux des chiens et un chiot dont le caractère sera en phase avec le mode de vie de la famille.

Le Choix de l’élevage

Comme expliqué dans l’épisode précédent, nous n’avions guère le choix de l’élevage, puisque nous n’en n’avons trouvé qu’un seul à une distance raisonnable et avec une portée prochainement disponible grâce aux talents de chercheuse du web de Pauline.

Nous avons cependant effectué une première visite au Pin aux cinq Aiguilles, afin de vérifier que l’élevage correspondait à nos attentes. Quelques critères que nous souhaitions vérifier :

  • pas de chien en cage (sauf cas d’une femelle en chaleur bien sûr)
  • vie de famille (accès maison)
  • liberté en extérieur
  • hygiène générale

Nous sommes rapidement rassurés, et avons tout le temps ensuite de sociabiliser avec les deux portées de Golden : la première qui avait été planifiée, et la seconde qui avait été une surprise.

Adélie en pleine séance de magnétisme pour endormir les chiots

Préparation de la deuxième visite

Approche

Lors de notre première visite, les chiots étaient vraiment trop jeunes pour que nous puissions en choisir un. Nous décidons donc de programme une deuxième visite deux semaines plus tard. Cette fois-ci, l’objectif sera de choisir notre futur chien… grosse pression.

En faisant des recherches, nous trouvons des informations sur le test de Campbell. Même si c’est un test décrié par certains, nous décidons de nous en inspirer pour comparer les chiots entre-eux, et pouvoir ensuite faire notre choix.

Ce que nous avons décidé de regarder :

  • Chiot qui s’éloigne de sa mère, et va fureter dans les environs
  • Chiot qui vient nous voir facilement
  • Réaction du chiot quand il est manipulé (porté, retourné, embêté)
  • Réaction du chiot lorsqu’on essaie de le faire jouer à la corde (ce sont des chiots, donc il faut être très attractif pour espérer une réaction)

Avec notre Sidonie qui adore jouer avec les chiens et les embêter, il nous en fallait un qui accepte cela le mieux possible. Il nous fallait aussi un chien joueur, qui apprécierait notre grande famille et de faire beaucoup de sorties.

Matériel

Pour la deuxième visite, nous avons choisi d’emmener deux objets :

  • Une petite corde
  • Une couverture

La petite corde allait nous servir à attirer les chiots et essayer de les faire jouer.

Bilbo dévorant sa proie.

La couverture allait être donné à l’éleveuse pour qu’elle la mette avec les chiots et s’imprègne de leur odeur. Lorsque nous viendrons définitivement récupérer Bilbo, nous reprendrons la couverture qui servira les premiers soirs à le rassurer avec l’odeur de sa fratrie.

Le choix du chiot

Nous avons donc porté notre dévolu sur un chien qui allait fureter seul, se laissait manipuler avec peu de réaction, était sociable et avait une vraie pré-disposition au jeu avec les humains.

Un seul chiot remplissait tous les critères, c’était notre petit Bilbo !

Il étant grand temps de travailler en profondeur nos futurs principes éducatifs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *